JARDINS DE KERUZEN

Saint-Gildas affirme de plus en plus son identité de "village d’artistes". L’aménagement du centre culturel « Jardins de Kéruzen » est dédié aux arts plastiques et aux arts du vivant. À la fois lieu d’exposition des artistes professionnels de la commune et lieu d’accueil des associations gildasiennes, l’Espace Culturel Keruzen est ouvert à tous. Expositions, animations, artistes les mois de juillet et août. Dans le jardin, une scène de verdure permet d’accueillir concerts, lectures et expositions.

Des artistes professionnels se succèdent chaque semaine dans la salle principale en juillet-août.

L’espace Keruzen offre au public une entrée libre tous les jours de 10 h à 12 h 30 et de 16 h à 19 h.

Tel : 02.97.45.23.15.

L'Espace Keruzen, vu par le magazine "360" de l'Agglomération, n° 5 (octobre-novembre-décembre 2018) :

Keruzen, l’ancienne école communale réhabilitée en espace culturel

C’est un espace dédié aux arts plastiques et aux arts du vivant qui fait revivre l’ancienne école publique des filles. Les Jardins de Keruzen, à la fois salle d’exposition et jardin public offre à la commune un lieu à vocation artistique, associative et culturelle.

La salle d’exposition de 140 m² entièrement rénovée, haute de plafond, lumineuse et dotée d’un éclairage sur rail adapté à la présentation des œuvres, accueille durant l’été des expositions d’artistes professionnels.

Le jardin public est quant à lui ouvert en permanence en journée. Les promeneurs peuvent s’y reposer et, l’été, profiter de représentations théâtrales et musicales dont le festival « Spectacles et Musiques » qui galvanise le lieu quatre jours durant. En bordure des jardins, deux ateliers vitrés complètent les animations estivales, en accueillant des artistes ou artisans d’art en démonstration.

Avec cet espace, la commune se dote d’un outil professionnel qui prolonge l’activité artistique et culturelle foisonnante sur la commune pour l’ouvrir vers l’extérieur. Aussi, avec près de 7000 visiteurs durant la saison estivale, les Jardins de Keruzen pourraient ouvrir ses portes aux vacances scolaires. L’idée fait son chemin.