Festival du journal intime : l’édition 2020 se prépare

Karine Hoarau-Glavany, directrice du festival, en compagnie de (de droite à gauche) : Yves Rollin, adjoint, Alain Layec, maire, Rodolphe Brenière, responsable du services techniques et Alain Ouvrard, adjoint, en visite sur le site du jardin de l’abbaye le 20 janvier.

La commune de Saint Gildas accueillera à nouveau le Festival du journal intime les 12, 13 et 14 juin prochains. La formule qui a fait le succès de la précédente édition, avec la présence de personnalités, est poursuivie : lectures publiques, conférences, rencontres littéraires, ateliers, ouverture vers les collégiens et lycéens avec en plus, cette année, des expositions et la projection de documentaires. Formule reconduite mais nouveautés néanmoins, et non des moindres puisque le "village" du festival s'installera dans le jardin de l'abbaye avec un espace détente, une bibliothèque et bien sûr l’espace scénique.

Karine Hoarau-Glavany, directrice-coordinatrice du Festival, était présente à Saint Gildas lundi matin pour mettre au point les grandes lignes de cette organisation dont la commune est partenaire.

Elle a rappelé à cette occasion que toute personne écrivant sur sa vie intime est chaleureusement invitée à partager ses écrits. En effet, en clôture du festival le 14 juin, de courts extraits des textes d’anonymes retenus par l’équipe du Festival seront lus en public par l’auteur du texte ou des volontaires. Le texte est à adresser avant le 20 mai à : contact@festivaldujournalintime.fr (ne pas oublier de le dater et de préciser comment l'on souhaite le signer, par exemple avec son nom, anonymement ou avec un pseudo). Les textes seront publiés sur le blog du festival.