Baccharis : une nouvelle campagne d’arrachage

Le baccharis, espèce végétale invasive originaire d’Amérique du Nord, a fait son apparition dans la commune il y a une trentaine d’années.

Pour la 3ème année consécutive, une campagne d’arrachage d’une semaine est en cours jusqu'à lundi dans le secteur de l’étier de Kerpont. Pas d’engins mécaniques, dans cette zone classée Natura 2000, mais des chevaux de trait. Ce jeudi après-midi, Talia (trait ardennais) et Ardiguel (trait breton) étaient à l’ouvrage, arrachant d’un coup de rein, méthodiquement entre les mains de leurs maîtres, les plants ayant colonisé les abords de l’étier. A noter qu'avec l'habitude, les chevaux perçoivent d’eux-mêmes la meilleure direction dans laquelle tirer pour venir à bout du plant. S’ils tirent vers la droite ou vers la gauche de l’axe qui leur est indiqué, il faut les laisser faire, ils connaissent le travail !

Peu à peu, au fil des opérations de nettoyage, la plante recule, les roseaux regagnent du terrain, même si de jeunes pousses apparaissent (à partir des racines ou graines demeurant dans le sol - un pied peu produire un million de graines !). L’opération de nettoyage a également le mérite d’éviter la dispersion des graines par le vent, au-delà de l’étier vers les espaces naturels sensibles entretenus par le Département.

La période hivernale est favorable à ce type d’opération. En plus de ne pas perturber la faune, le sol humide facilite d’extraction intégrale des racines. 

Après une dernière année de nettoyage par ce moyen, le secteur de Kerpont sera totalement assaini. Les repousses pourront être retirées manuellement.

Pour en savoir plus : le baccharis halimifolia est une plante invasive et représente une vraie menace végétale

Sujet traité dans le Quoi de neuf vidéo d'avril 2019